?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Ouvre les yeux

January 15th, 2017 (09:15 pm)
current song: the big bang theory

Titre: Ouvre les yeux
Fandom : Mézérhían
Personnage : Maeron - Teagan
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1549 mots



Teagan attrapa un bâton qui traînait au sol et le jeta à travers les buissons. Elle vit Rashkánn, couché le long de la cabane, suivre le bout de bois des yeux avant de reporter son étrange regard vairon sur elle. La princesse était arrivé peu de temps auparavant. Son irritation n’était pas passée inaperçue auprès de Maeron et elle lui avait raconté sa confrontation avec son père et la discussion qui en avait suivi avec son parrain. Elle avait par contre passé sous silence les mots blessants et infondés qu'elle avait lancé à son père sous le coup de la colère. Rhufawl lui avait fait ouvrir les yeux et elle avait désormais honte de son attitude. Elle savait qu'elle allait devoir s'excuser auprès de son père qu'elle n'avait pas recroisé depuis.

Cependant Teagan n'arrivait toujours pas à contrôler entièrement la colère qu'elle sentait vibrer en elle. Elle se sentait trahie par son père. Rhufawl avait beau lui avoir expliquer les raisons de ce mariage ça ne changeait rien à son ressentit.

- Tu te rends compte qu'il m'avait fait une promesse ! répéta Teagan pour la millième fois en deux jours
- De ne plus ce marier ? demanda Le chasseur qui était appuyé aux cotés de son loup sur le flanc de la cabane

Il suivait Teagan des yeux qui faisait les cents pas dans la clairière. Elle avait essayer de déchiffrer son expression neutre mais sans y arriver. Il gardait se masque implacable sur le visage et se contentait jusqu'à maintenant de l’écouter déverser sa rage.

- Il m'avait juré qu'il ne m'imposerait jamais de belle mère, gronda à nouveau Teagan avant de jeter cette fois une pierre à travers les arbres.
- Donc si je comprend bien tu es furieuse contre ton père car il se remarie, résuma Maeron
- Exactement
- Et il se remarie car il n'a pas le choix?
- Apparemment c'est une alliance qui sauverait le royaume, bougonna-t-elle

Mais Teagan n'arrivait pas à croire à cette excuse donnée par Rhufawl. Certes elle ne remettait pas en doute les paroles de son parrain car il n’était pas le genre d'homme à lui mentir. Mais elle n'arrivait pas à comprendre. Pourquoi si le royaume allait si mal n’était-elle pas au courant. Elle passait son temps dehors, passant par Riwälon ou le calme régnait chez les habitants, au château les sourires étaient sur tout les visages. Si le Roi devait se sacrifier pour son Royaume pourquoi ne ressentait elle aucune tension et pourquoi personne n'était au courant de ces attaques sur les frontières.

- Donc il ne te trahis pas vraiment, continua Maeron

Cette fois Teagan faillit s’étrangler.

- Tu écoutes quand je parles, s'exclama-t-elle. Il...
- Oui il t’avais promit, s’écria soudain Maeron en se remettant sur ses deux pieds et en agitant les bras comme pour l'imiter. Mais il ne le fait pas de gaîté de cœur

Teagan resta figée sur place. Elle était venue chercher du soutient auprès de Maeron. Lui qui détestait les habitants du château devait forcement être de son coté et il aurait du comprendre le sentiment de trahison qui l'habitait. Elle n'aurait jamais cru qu'il se mettrait en colère contre elle

- Et qu'est ce que ça change ? gronda Teagan en croisant ses bras sur sa poitrine
- C'est important Téa ! Ça change tout

Maeron secoua la tête et fit un pas vers elle, suivit par son loup. Teagan devina alors que bien qu'il ne veuille pas le montrer il devait être touché par la situation

- De toute évidence si cette alliance n'est pas passée de nombreuses vies seront sacrifiées, insista Maeron
- Et moi je ne veux pas d'une belle mère, répondit-elle, butée
- Et il est grand temps que tu grandisses !

Cette fois Maeron avait véritablement élevé la voix. Il lui lança un regard noir et elle se tassa sur elle même. Teagan était perdue, elle ne comprenait plus rien.

- Pardon ?
- Tu es la princesse
- Et je n ai jamais eu l'intention de l’être, gronda-t-elle

Elle lui avait pourtant bien expliqué à quel point elle détestait son rang. Il était le seul à connaître sa véritable aversion pour ce terme qui l'emprisonnait.

- Alors pars, s’écria Maeron
- Quoi ?
- Pars, répéta-t-il en lui attrapant les avant bras. Viens avec moi, on fuira vers le Mathadros, on ira voir la mer, on vivra de la chasse et de la pèche

Durant un instant Teagan imagina les choses. Elle et Maeron chevauchant Adrahil, Rashkánn courant à leur coté. Plus de protocole, plus de mariage, plus de devoir et de pression sur ses épaules. Juste elle et le chasseur vivant simplement, vivant libre

- Tu ferais ça ? souffla-t-elle abasourdie par ses propos qui allegaient son cœur
- Bien sur, répondit le chasseur sans la quitter des yeux. Et je te le propose

Teagan sentit son cœur bondir dans sa poitrine quand elle se rappela le visage fermé de son père alors quelle quittait la salle du trône tremblante de rage. Elle était le dernier enfant qu'il lui restait. La seule personne de sa famille encore en vie. Un instant elle s'imagina fuir devant ses responsabilité et elle se rendit compte que ça lui était impossible.

- Je je ne peux pas, gémit-elle en baissant les yeux
- Pour quelles raisons ? demanda Maeron en attrapant délicatement son menton pour lui faire relever les yeux
- Je ne peux pas laisser mon père je suis … tout ce qui lui reste
- Alors assume !

Maeron avait dit ça avec une telle force que Teagan eu l'impression qu'il l'avait frappé. Elle plongea dans son regard vert qui affichait une détermination à toute épreuve.

- Tu ne veux pas partir et je savais que tu ne le ferais pas,lui dit il en serrant ses avant bras. Mais si tu dois rester tu dois assumer

Teagan ne comprenait pas. Elle sentait que les choses étaient sur le point de changer et que ce que disait Maeron était plein de bon sens.

- Tu es la princesse de Mézérhían, continua Maeron. Tu es née princesse et tu n’as pas eu le choix. Je peux comprendre que tu ne veuille pas de ce titre, mais c'est comme ça tu ne peux pas changer les choses.
- Donc je dois me plier à tout ce qu'on me dit de faire, laissa échapper Teagan alors que la colère qu'elle tentait de brider semblait se réveiller.

Elle respirait lentement en fermant les yeux. Elle savait qu'elle devait garder la maîtrise. Elle savait que Maeron avait raison. Mais le fait de ne pas avoir le choix la rendait folle.

- Je ne t'ai pas dit ça, reprit Maeron en caressant sa joue

Teagan rouvrit les yeux alors qu'un frisson parcourait son échine. Elle n’arrivait pas à suivre le résonnement de Maeron. Elle le dévisagea un instant, longeant les traits carrés et masculins de son visage. Elle remarqua qu'il était aussi tendu qu'elle et elle se demandait bien pourquoi.

- Tu dois utiliser la personne que tu es pour jouer ton rôle, lui dit il avec conviction

Teagan laissa échapper un ricanement. Elle était une jeune femme impulsive, qui ne maîtrisait pas une douleur omniprésente et qui devait lutter sans cesse contre une colère trop difficile à contrôler. Que pourrait elle apporter de bon au Royaume en montant sur le trône

- Je ne....
- Tu es une femme curieuse, la coupa Maeron en l'obligeant à garder le menton levé vers lui. Intéresse toi au Royaume qui seras un jour le tien.
- Je n'en ai pas voulu, grogna-t-elle
- Mais ce seras ta responsabilité

Teagan se rendit alors compte que Maeron avait raison. Il était temps de cesser de lutter contre ce titre qui serait à jamais en elle. Elle n'avait plus le choix elle devait accepter qu'un jour le Royaume serait sous ses ordres qu'elle le veuille ou non. Si elle luttait contre ce titre elle rendrait des centaines de personne malheureuse alors que si c’était elle qui était malheureuse en acceptant de porter cette responsabilité elle pouvait sauver des vies.

Un puissant sentiment de honte s'insinua en elle lorsqu'elle comprit que c’était ce que son père était entrain de faire. Il sacrifiait sa relation avec sa fille et sa vie pour sauver son peuple et éviter une guerre.

- Tu as du caractère, continua Maeron en la sortant se des pensées. Propose ton conseil à ton père tu pourrais lui être utile. Tu verrais certaines choses sous un autre angle.
- Tu n'as pas tord, souffla Teagan
- Je n'ai jamais tord, railla Maeron en lui administrant une tape sur l'épaule

Il reprit soudain son sérieux pour poignarder Teagan en plein cœur

- Au plus tu soutiendra ton père dans l'épreuve que semble être ce mariage au plus vos liens seront renforcés

Teagan hocha la tête. Elle ne voulait pas perdre son père. Même si leurs relations étaient tendues il était la seule famille qu'il lui restait. Mais il restait un problème de taille qu'elle n’était pas sure d'arriver à maîtriser

- Et la belle mère

Maeron baissa la tête, leur visage n'étant plus qu'a quelques centimètres l'un de l'autre.

- Quand elle sera là tu l'écrasera et lui monteras qui est la vrai princesse

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 16th, 2017 06:18 pm (UTC)

Bien bien bien !
Maeron a bien raison !! Et lui au moins il pourra lui faire ouvrir les yeux...

Ca progresse en tout cas ! :) Même si à mon avis elle fera des "rechutes" :p Mais elle commence à se rendre conte de certaines choses =)

J'aime bien la manière dont Maeron réagi et la prends au dépourvu.

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: January 16th, 2017 09:01 pm (UTC)

Oui Maeron peut lui ouvrir les yeux et il est bien le seul a ce le permettre. Teagan va ouvrir els yeux petit a petit. elle ne peut pas apprendre sa conditions en un jours.

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 17th, 2017 06:04 pm (UTC)

Oui, c'est normal que ça ne se fasse pas en un jour ! :)

3 Read Comments