?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Te dire

January 12th, 2017 (09:53 pm)
current song: friends

Titre: Te dire
Fandom : Mézérhían
Personnage : Aelred - teagan - Rhufawl
Rating : PG-13
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1218 mots


- Vous m'avez fait demander père ? s'enquit Teagan en entrant dans la salle du trône.

Elle s'avança jusqu'à l'estrade ou se tenait le trône en bois massif de son père. Ce dernier y était assis les yeux fixé sur ses genoux.

- Oui Teagan, répondit le roi en relevant la tête. Viens prêt de moi je dois te parler.

La voix de son père était tendue et Teagan prit conscience de la présence de Rhufawl aux cotés de son souverain. Il se tenait raide comme à son habitude mais son regard gris était plus froid que d'ordinaire. En général ses yeux se yeux se réchauffaient lorsqu'ils se posaient sur elle, mais aujourd’hui ce n’était pas le cas. Teagan sentit un frisson remonter le long de sa colonne vertébrale. La situation était étrange. Son père la faisait rarement appelée, préférant lui parler pendant le repas du soir qu'ils partageait et pourtant à peine était elle rentrée de la foret qu'un des gardes état venu la chercher dans les écuries. Elle avait du confier les soins d'Adrahil à l'écuyer principal qui était le seul à pouvoir approcher l'Eiwoarn et avait filé vers le château.

De plus voir son père ainsi assis sur son trône rendait les choses solennelles. Un instant elle fut assaillie par la puissance qui se dégageait de l'homme assis devant elle. Souvent elle avait tendance à oublier qu'Aelred Mézérhían en plus d’être simplement son père était l'homme le plus puissant du Royaume. Et en cet instant la vérité la frappa de plein fouet. Elle monta les quelques marches de l'estrade menant au somptueux trône de bois. On racontait que c'était Ezorath Mézérhían lui même qui l'avait fait sculpté par un orfévre en la matière. Le bois était d'un brun profond. Les accoudoirs représentaient deux superbes tètes d'Eiwoarn les crocs dehors. Le dossier du trône quand à lui était un enchevêtrement d’arabesque rappelant les runes anciennes et se terminant par deux avant main de chevaux cabré se faisait face.

- Je vous écoute père, dit-elle d'une voix prudente

Elle fouillait sa mémoire à la vitesse de l’éclair cherchant la cause de la tension qu'elle lisait dans les yeux de son père. Elle ne se rappelait pas avoir commis de bêtise assez grave pour la voir aussi solennellement convoquée dans la salle de trône.
Certes elle avait eu récemment une période difficile à traverser et elle avait bien comprit qu'elle n'avait pas été vraiment « présente » durant les semaines ou elle et Maeron s'étaient séparés. Mais depuis qu'elle l'avait retrouvé elle respirait la joie de vivre. Le chasseur lui avait d'ailleurs demandé a plusieurs reprise de calmer ses ardeurs alors qu'elle sautillait durant la chasse ou frappait avec trop d'entrain à l'épée.
Elle vit clairement son père jeter un regard à son commandant avant de reporter son attention sur elle. Il la dévisageait, scrutant chaque parcelle de son visage. Teagan mal à l'aise préféra poser son regard sur le visage fermé de son parrain. Ce dernier la fuyait du regard ce qu'il n'avait jamais fait.

- J'ai quelque chose à t'annoncer Teagan, souffla Aelred d'une voix sourde

La princesse sentit les battements de son cœur s’accélérer dans sa poitrine. Étant de nature impulsive, elle détestait qu'on tourne autour des choses elle préférait les gens direct comme Maeron.

- Vous m'avez l'air troublé père, finit-elle par dire dans l'espoir de faire avancer les choses

Elle espérait que sa voix ne trahissait pas la nervosité qu'elle ressentait. Elle avait rarement vu son père aussi hésitant et elle était persuadé que ce n’était pas une bonne chose

- Tu sais que le devoir d'un souverain est de protéger son peuple, commença Aelred en fixant un point loin au dessus de la tête de sa fille

Teagan pencha un peu la tête sur le coté. Scrutant son père du regard. Elle ne voyait pas du tout ou son père voulait en venir.

- Parfois il arrive que pour protéger son peuple et sauvegarder l'intégrité de son royaume le Roi aie à faire des …..

Teagan attendit silencieusement que son père trouve ses mots mais rien ne vint. Elle l'observa agripper nerveusement la fourrure qui ornait sa tunique sans broncher alors qu'elle sentait son corps trembler d'appréhension.

- Teagan .. je … je vais me remarier..., lâcha soudain le Roi

La princesse mit quelques seconde à comprendre ce que son père venait de lui dire. Puis l'image d'une femme rousse et hautaine en robe de mariée lui vint à l'esprit et elle eu soudain l'impression que son cors se vidait de son sang.

- Vous allez … quoi ?! s'écria-t-elle en secouant la tête dans l'espoir que ce qu'elle avait entendu soit un mirage auditif.
- Je dois me remarier Teagan.

La princesse eut l'impression de tomber dans un abyme et elle chancela.

- Non !

Le cri lui avait échapper alors qu'elle n’avait même pas conscience d'avoir ouvert la bouche. Les propos de son père prenaient petits à petits tout leur sens dans son esprit et la panique s'insinuait dans tout son corps.

- Teagan, souffla son père en se levant pour la rejoindre
- Non !  cria-t-elle une nouvelle fois en reculant de quelques pas. Vous m'aviez promis !

Elle entendit comme en écho le ton suppliant sur lequel elle venait de parler alors que son estomac se révulsait.

- Écoutes moi, continua le Roi en avançant toujours vers elle.
- Vous m'aviez promis !

Elle sentait la colère remplacer la panique. Son père lui avait fait une promesse alors qu'elle était toujours murée dans son mutisme après la mort de sa mère et de son frère. Il lui avait juré qu'il ne se remarierais jamais. Il lui avait promit qu'elle ne devrait pas supporter de belle mère et voilà qu'il se parjurait.

- Je sais mais parfois …, commença son père en baissant les yeux
- Mais quoi ?! hurla Teagan en avançant pour faire face à son père. Vous n'aviez pas pensé que vivre seul serait aussi pénible lorsque vous m'avez fait cette promesse ?!

La rage l'aveuglait. Elle ne voyait pas le visage de son père elle ne voyait que cette belle mère au visage hautain s’avançant vers elle un faux sourire aux lèvres.

- Vous ne supportez plus la solitude ? continua-t-elle aveuglée par sa colère qu'elle avait tant de mal à contenir ces derniers temps et qui cette fois encore ce déversait . Vous... Vous avez des besoins ?!
- TEAGAN !

La voix de Rhufawl avait claquée alors que le Roi se redressait. Un instant elle eu l'impression que si elle avait giflé son père il n'aurait pas réagit autrement. Elle prit alors conscience des propos qu'elle venait de tenir et un vague sentiment de honte s'insinua dans son esprit. Mais la colère toujours plus que présente bouillonnait en elle talonnée par le chagrin et l'impression amère d'avoir été trahie.

- Et bien faites à votre guise Majesté dit-elle, sa voix se brisant, en effectuant une révérence pour cacher les larmes de colère qui roulaient sur ses joues Mais ne comptez pas sur moi pour approuver cette trahison.

Et sur ces mots elle fit volte face et partit en courant le long de la salle du trône en mordant son propre poing jusqu'au sang pour contenir les sanglots qui montaient dans sa poitrine

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 13th, 2017 11:35 am (UTC)

Ca, il fallait s'attendre à ce qu'elle le prenne mal...
Et pour une fois, je ne risque pas de critiquer Teagan, je pense que c'est entièrement leur faute à tout les deux s'ils se retrouvent tous dans cette situation !

Je sais que son père était désemparée, mais à trop vouloir la protéger il l'a aussi trop isolée des réalités de la vie et des devoirs royaux, il ne peut pas espérer tout changer du jour au lendemain.

Maintenant ça va être joyeux pour réparer tout ça tient ^^

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: January 14th, 2017 06:21 pm (UTC)

Oui en effet Aelred prend une grande claque dans la figure. Sa fille lui explose au visage et même si il avait deviné qu'elle ne réagirait pas bien il ne s'était pas attendu a tant de violence

2 Read Comments