?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Geographie

December 9th, 2016 (10:12 pm)
current song: friends

Titre: Geographie
Fandom : Mézérhían
Personnage : Teagan - Maelrhys - l'Udhëy
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 2019 mots

Note: Carte en fin de textes pour mieux visualisez les choses


Teagan ferma les yeux un instant profitant du rayon de soleil passant par la fenêtre et venant frapper sa peau. Elle retroussa ses manches pour mieux sentir la chaleur réchauffer sa peau quand un raclement de gorge l’interpella.

- Teagan ! Veuillez m'accorder toute votre attention.

La princesse rouvrit les yeux et accorda un regard à l'Udhëy. Le vieil homme aux cheveux gris et aux trait coupé à la serpe la toisait d'un air sévère et elle soupira.

- Je vous ai posé une question, reprit l'Udhëy d'un ton sec
- Et je ne vous ai pas écouté, répondit Teagan en soupirant à nouveau.

Elle tourna la tête et croisa le regard furieux de Maelrhys. Sa suivante était assise quelques mètres plus loin sur la deuxième chaise faisant face au bureau de l'érudit et de toute évidence elle n'approuvait pas son attitude. Teagan baissa les yeux. Il était vrai qu'elle n'avait pas été très polie envers l'Udhëy et décida de se rattraper.

- Pardonnez moi, dit-elle en se concentrant sur ses mains jointes. Pouvez vous me répétez vos propos.

Elle releva la tête pour voir l'Udhëy lui sourire et repéra vaguement le hochement de tête approbateur de Maerlrhys.

- Je vous demandais si vous vouliez faire un peu de géographie aujourd'hui ?

Teagan retint de justesse le soupir d'agacement qui menaçait de sortir de sa bouche. Si on lui avait vraiment laissé le choix elle aurait préféré quitter cette salle et fuir. Elle voulait profitez des premiers rayons de soleil du printemps. Elle voulait se jucher sur Adrahil et rejoindre Maeron. Elle préférait passer ses après midi auprès du jeune homme ou elle apprenait à se défendre plutôt que coincée dans cette pièce à ressasser l'histoire du Royaume. Elle n'en avait que faire et pire encore elle se sentait vraiment mal dans cette salle. Elle était gagnée d’accès de claustrophobie et elle sentait sa colère bouillonner en elle, la guidant sournoisement vers l'insolence.

- Avec plaisir, répondit-elle tout de même.

Elle jeta un nouveau regard à Maelrhys qui semblait heureuse d'être la. Elle se trouvait dans cette salle principalement pour la rappeler à l'ordre lorsqu'elle laissait son insolence prendre le dessus et pour vérifier que Tea assistait bien à ces cours. Mais la princesse avait remarqué que son amie prenait beaucoup de plaisir à suivre les enseignements de l'Udhëy. Si elle n'avait pas été sa suivante elle n'aurait pas eu accès à ces cours et de toute évidence elle était ravie d'apprendre et beaucoup plus enthousiaste que pouvait l'être Teagan.

Cette dernière revint à l'instant présent alors que l'Udhëy dépliait une grande carte poussiéreuse sur son bureau. Maelrhys rapprocha vivement sa chaise pour mieux voir et Tea l’imita avec nettement moins d'entrain.

- Très bien, soupira l'Udhëy en se réinstallant derrière son bureau. Combien de province compte votre Royaume ?
- Le Royaume de mon père est composé de douze provinces, grogna la princesse en accentuant le mot « père »

Ce n’était pas son Royaume. Elle n'était pas reine et ne voulait pas l'être. C'était son père qui régnait et elle détestait qu'on lui rappelle son avenir de cette manière. Ses yeux se posèrent sur le sud ouest de la carte elle pouvait voir la mer longeant le Maelgyn. Elle rêvait de chevaucher jusqu'aux cotes et de découvrir la mer. Elle aurait tant souhaité visiter ces douze provinces au lieu de les contempler tristement sur une carte.

- Parfait, la complimenta l'Udhëy. Vous aller me les citez ainsi que leurs spécificités et Seigneurs.

Teagan retint un grognement. Elle avait déjà fait cette leçon des dizaines de fois et elle se fichait bien des Seigneurs gouvernant les différentes provinces. Elle voulait voir ces terres, sentir les odeurs des plantes typiques de ces régions, découvrir les coutumes et les différences de chaque provinces.

- Il y à le Romerdaelh, commença Teagan d'une voix morne. Le domaine principal est le château de Mézérhían qui fut construit par mon arrière grand père.

l'Udhëy lui jeta un regard approbateur et l'incita d'un geste de la main à poursuivre. Mais Teagan ne savait pas vraiment quoi ajouter. Il vivait au château et connaissait la région.

- C'est l'une des plus grandes provinces du Royaume, continua Maelrhys à sa place. On y trouve de nombreux lieux de culture et les plaines herbeuses sont propices à l’élevage des chevaux et des Eiwoarns. La foret de Dunvel fait partie intégrante du Romerdhael et l'on raconte qu'elle est hantée et dangereuse.

l'Udhëy lui offrit un vrai sourire et Teagan se demanda ce qu'elle faisait là. Elle aurait préféré visiter cette dangereuse forêt plutôt que d'écouter Maelrhys s'extasier sur la région

- A l'est ?
- Il y à le Reyr, répondit aussitôt Maelrhys
- Le Reyr est une petite province coincée entres les montagnes et la rivière Rijeikaïn, continua Teagan en se creusant l'esprit. Le Seigneur Rhian surveille la province depuis son domaine de Lijar
- Parfait Majesté, approuva l'Udhëy concentrons nous maintenant sur le Nord.
- L'Handor, le Cyriatàn et l'Ennorath font parties du Royaume mais sont séparées du reste des terres par le Rijeikaïn ce qui en fait des domaines fragiles et très convoités par … Manahàxar.

La voix de Tea se brisa alors qu'elle prononçait le nom du meurtrier de son frère.

- Qui gère l'Handor et le Cyriatàn ? lui demanda rapidement l'Udhëy pour changer de sujet.
- Le seigneur Aeddar et le Seigneur Peràn, répondit aussitôt Maelrhys

Tea lui adressa un signe de tête imperceptible. Encore une fois sa suivante lui sauvait la mise. Elle ne se souvenait absolument pas du nom du seigneur gouvernant l'Handor.

- Pouvez vous me parler de Knorr ?

Cette fois Teagan fit presque un bond sur sa chaise. Elle connaissait la réponse

- Le domaine est situé au flanc des montagnes. On raconte que la forteresse à été construite à l’intérieure de la montagnes et que les sculptures qui la composent son magnifique.

Elle avait souvent rêver de se rendre à Knorr. Elle avait vu des représentations de la citadelle dans de nombreux livres et aurait aimé admirer les sculptures représentant des aigles majestueux de ses propres yeux.

- Le domaine est situé à la frontière du Royaume, continua Maelrhys alors que Tea essayait de se souvenirs des illustrations de la citadelle. Si Manahàxar perce nos frontière la citadelle tombera aisément.
- Très bien, la félicita l'Udhëy. Et l'Ennorath ?
- La province ce situé contre la mer à l'embouchure du Rijeikaïn. Les seigneur Drystan et Dozwal veillent sur cette zone fragile, répondit aussitôt la suivante.
- On dit que des centaines d'espèces d'oiseaux vivent à l'embouchure de la rivière, ajouta fièrement Teagan. Certaines espèces migratoires sont très rares. Et il y auraient aussi des phoques qui sont le symbole de la famille Drystan
- Parfait princesse, approuva l'Udhëy.

Mais Teagan comprit bien qu'il la félicitait plus pour s'être souvenu du blason de la famille du seigneur Drystan plus que pour ses connaissance en ornithologie.

- Parlons des régions côtières, continua l'érudit
- l'Ardinlog, l'Heiroken, Le Snaelhor et le Maelgyn longent la mer de Tal del Rokjan, récita Teagan en se concentrant sur la carte étendue devant elle. Ce sont des provinces qui vivent principalement de la pêche.
- Le Snaelhor est aussi traversé par la forêt de Tolathdiren, compléta Maelrhys, ils fournissement toutes les provinces avoisinantes en gibier. On raconte qu'il possèdent les meilleurs chasseurs du monde.

Teagan laissa échapper un petit ricanement amer. Elle avait beau ne pas connaître les habitants du Snaelhor elle était persuadé qu'aucun de ces chasseur n’étaient aussi bon que Maeron. Elle l'avait vu récemment tirer un sanglier d'une seule flèche en l’abattant avec une précision millimétrique.

- Quels sont les seigneurs du Snaelhor ?
- Le seigneur Rowenal et le Seigneur Baglan, grommela Teagan.

Elle se souvenait du Seigneur Baglan et de son impressionnante carrure. Elle l'avait vu en tête du cortège qui ramenait les corps de son frère et de sa mère. Elle se rappelait exactement de sa mine austère et du regard de pitié qu'il lui avait lancé en pénétrant dans la cour du château.

- Et pour l'Ardinlog ?
- Il y à énormément de rizières dans cette province, répondit Maelrhys sur un ton enthousiaste. L'eau descend du Rijeikaïn et parcourt les terres jusqu'à la mer, irriguant les rizières.

Tea imaginait sans peine les étendues humides de l'Ardinlog et les espèces d'animaux typique des rizières.

- Qui gouverne cette province ?
- Ça je sais ! s'exclama la princesse. C'est le Gros Seigneur !
- Teagan ! gronda Maelrhys

La princesse grimaça. Même si ces propos étaient véridiques elle s'étaient encore une fois laissée emportée. Mais elle se souvenait très bien de ce Seigneur énorme qu'elle avait retrouvée coincé dans un escaliers étroit durant sa dernière visite. Elle avait dû aller trouver l'intendant en courant et plongée dans son mutisme elle avait eu un mal fou à le convaincre de la suivre pour délivrer le malheureux Seigneur.

- Le seigneur Ceallach, se rappela Teagan en entant un sourire naître sur ses lèvres à se souvenir.
- Le Maelgyn ? continua l'Udhëy
- Le Seigneur Malnauren dirige le Maelgyn depuis sa forteresse de Mathadros, murmura Teagan en songeant à cette province quelle rêvait de visiter.
- Votre grand père, souffla Maelrhys en la dévisageant.

Oui le Seigneur Malnauren était son grand père et elle ne l'avait jamais rencontré. On disait qu'il faisait le deuil de sa fille derrière les murs de Mathadros et qu'il ne sortait plus. Et elle n'avait jamais eu le droit de ce rendre jusqu'à la mer pour voir de ses propres yeux les paysages fantastiques dont lui parlait tant sa mère.

- On raconte que le Maelgyn est composé d'immenses plages séparée par des éperons rocheux ou vivent de nombreuses créatures marines, continua Teagan

Elle aurait tant aimé s'asseoir sur l'une de ses plages qu'elle n'avait vu qu'en illustration. Elle aurait voulu sentir le sable humide sur ses pieds, ramasser des coquillages alors que les vagues lui léchaient les orteils et que le vent balayait ses cheveux rependant sur sa peau de l'iode au goût salé.

- Passons aux régions montagneuse, reprit l'Udhëy en la sortant de sa rêverie.
- Le Daunlhiràn est isolé par les mont de Taur-in-daun, récita Teagan en pointant l’étrange province du doigt sur la carte. Il y à de nombreuses Mines sous la montagnes et la région se spécifie en fabrication d'armes et de bijoux.
- Le Seigneur Cahivocus répète à qui veut l'entendre que sa province est totalement autonome, ajouta Maelrhys avec un sourire
- C'est un prétentieux, grogna Teagan

Elle n'aimait pas le Seigneur Cahivocus et même si le Daunlhiràn avait une géographie idéale il ne survivraient pas sans l'appui du reste du Royaume.

- L'Odenaith ?
- L'Odenaith est la seule province gouvernée par une femme, répondit aussitôt Teagan qui appréciait beaucoup Dame Llewellyn.

Cette femme avait perdu son mari très jeune et il ne lui avait pas donné d'héritier. Elle avait donc reprit les renes de sa province et dirigeait avec application la vaste région. On y trouvait de nombreux élevage de bovins et d'ovins qui fournissait l'ensemble du Royaume. Elle était aussi la femme la plus convoitée des terres de Mézérhían car elle était encore très jeune et admirablement belle et que l'homme qui l'épouserait deviendrait Seigneur de l'Odenaith et gouverneur de l'Est.

- Et comment se nomme la dernière province ? demanda l'Udhëy
- Le Reidar, répondit Maelrhys alors que Teagan fixait cette petite province coincée contres les terres sauvages. Le seigneur Wex dirige cette région
- On dit qu'il à la plus longues barbes qu'on ai jamais vu, se souvint Teagan en riant. Il paraît qu'il la jette sur son épaule avant de manger sa soupe.

Elle tenait l'anecdote de son père qui riait toujours en lui racontant les frasques du Seigneur Wex lors des dîners importants. Mais à voir les regards désabusés de l'Udhëy et de Maelrhys elle sut que ce n'était pas ce genre de détails qui les intéressait. Et encore une fois elle se surprit a préféré la compagnie de Maeron à celle des gens qui vivaient avec elle.


Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: December 11th, 2016 12:14 pm (UTC)

Très sympas ce petit cour de géographie !

En revanche j'aimerais assez savoir comment Manahaxar qui vit complètement au nord s'est débrouillé pour percer aussi loin vers le sud et atteindre la reine.

C'est intéressant de voir le point de vue de Tea sur tout ça, et je vais maintenir ce que je disais, son père aurait eut tout intérêt à la sensibiliser à tout ça au lieu de la surprotéger, c'est sûr qu'il doit avoir peur pour elle, mais si elle doit régner un jour, il ferait mieux de faire en sorte qu'elle puisse découvrir ces provinces justement, elle ne peut pas régner sans ça et en plus ça lui donnerait une autre vision des choses, ça ne serait plus uniquement une corvée ^^

Maintenant il ne reste plus qu'une indication d'échelle sur ta carte :p

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: December 11th, 2016 09:39 pm (UTC)

Pour Manahaxar c'est très simple et je vais te l'expliquer dans un texte.. je l'ajoute a la liste de textes a écrire !!

Oui Té s'interesse a la faune et à la flore du Royaume plus qu'aux seigneurs et à sa hierarchie. Elle reve de visiter ce royaume et au lieu de ça on l'enferme dans le chateau pour lui eviter tout risque.

2 Read Comments