?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Ser Ulwart

December 8th, 2016 (01:44 pm)

Titre: Ser Ulwart
Fandom : Mézérhían
Personnage : Teagan- Maeron
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 714 mots


Maeron entendit distinctement les sabots d'Adrahil frapper le sol et se mit aussitôt à sourire. Il continua cependant à tailler les branches fines à l'aide de son couteau pour en faire des flèches. Tea et son enthousiasme débordant pour le tir à l'arc vidait avec rapidité son stock de flèche et il lui fallait donc le renouveler.

Les martèlement se rapprochèrent et bientôt il perçut la respiration de l’étalon. Tea devait arriver très vite car le sol se mit bientôt à trembler. Comme de juste la cavalière et sa monture déboulèrent au galop dans la clairière. Maeron se leva tranquillement alors que Rashkánn se précipitait ver Tea qui descendait de cheval.

Le chasseur posa ses yeux sur la jeune femme. Ses longs cheveux noirs étaient ébouriffes par sa course effrénée et ses joues étaient rougies. Cependant elle ne souriait pas et semblait nerveuse.

- Tu as l'air bien soucieuse, fit-il remarquer en s'approchant pour l'aider à desseller Adrahil.
- Oui je vais avoir besoin d'une bonne séance de combat pour me calmer, répondit simplement Téa. Si tu es d'attaque

Cela faisait maintenant des semaines qu'il avait été blessé à la jambe. Grâce aux soins de Téa et au conseil dispensé par le Laärki il s'était vite remis. Il garderait certes une vilaine cicatrice qui s'ajoutait aux autres mais il n'avait presque plus de séquelles.

- Tu as besoin d'un défouloir ?
- C'est un peu ça !

Maeron laissa échapper un petit rire. Le caractère emporté de Tea était incontournable. La colère semblait toujours couver en elle et il se demandait bien pourquoi.

- Et je peux savoir ce qui t'a mit dans cet état ? demanda-t-il en posant la vieille selle en cuir sur une souche d'arbre
- Un chevalier ! grogna Tea. Ou devrais-je dire le plus acariâtre des chevaliers !

Maeron sentit alors une boule se former dans sa gorge. Sa bonne humeur s'était envolée au moment ou Téa avait prononcé le mot « chevalier ». Il se contenta de hocher la tête. En espérant que la jeune femme change de sujet. Elle avait bien comprit qu'il n'aimait pas aborder les gardes royaux surtout depuis qu'il lui avait dévoilé l'origine de ses cicatrices. Mais de toute évidence, aujourd'hui elle avait besoin de parler et de vider son sac.

- Tu te rend compte qu'il passe son temps à m'observer !  bougonna-t-elle en accrochant la bride d'Adrahil à une branche basse. Ce Ser Ulwart est une vraie calamité !

Maeron eu l'impression de recevoir un violent coup de poing dans l’estomac. Le chevalier dont parlait Téa était son père. Il résista aux réflexe de ce recroqueviller sur le sol pour éviter un coup. Il était désormais plus fort que ça et se contenta juste de respirer lentement pour ne pas laisser la panique le gagner.

- Il ère dans le château en me... en cherchant des noises à la princesse, continua à râler Teagan, qui ne s'était rendue compte de rien. Comme s'il était heureux de la coincer.

Maeron n'écoutait que d'une oreille. Il n'arrivait pas à croire que son père côtoyait Tea. Il savait qu'il était au château pour l'avoir vu récemment garder les portes, mais il n'aurait jamais cru qu'il puisse s'approcher de Tea. Il avait été stupide de croire que son père, si bien vu auprès du Roi, n'avait pas accès à toutes le parties du château. S'il surveillait la princesse il surveillait forcement sa servante. Peut être même finirait il par lever la main sur elle pour avoir des informations sur la princesse. Il n'arrivait pas à croire que son père puisse toucher la jeune femme dont il était ….

- … en plus il à une tête de … de monstre, continua Tea trop occupée à râler pour se rendre compte de son trouble. Enfin heureusement il est partit pour un moment.
- Parti ? s'étrangla Maeron
- Oui le Roi l'a envoyé dans le Reidar et ce n'est pas plus mal. Je n'aurai plus à croisé son regard malsain au détour des couloirs.

Maeron eu l'impression que de l'air rentrait à nouveau dans ses poumons. La panique qu'il ressentait s'estompa un peu alors que le paroles de Tea se rependaient dans son esprit. Son père avait quitté le Romerdhael et le château.

La voie était libre.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: December 10th, 2016 11:47 pm (UTC)

Ouille ouille ouille...
Il ne faudrait pas pour autant que Maeron se mette à s'inquiéter inutilement, après tout Téa ne risque pour le moment pas grand chose :p

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: December 11th, 2016 09:47 pm (UTC)

Non Téa ne risque rien en tant que princesse Ser Ulwart ne lèveras pas la main sur elle mais Maeron ne connait pas sa conditions. Pour lui son père est l'ultime menaçe et tea n'étant pour lui qu'une servante le chevalier pourrais sans mal lui en coller une !!

2 Read Comments