?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

La décision

December 5th, 2016 (09:45 pm)
current song: friends

Titre: La décision
Fandom : Mézérhían
Personnage : Aelred - Rhufawl
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1528 mots


Rhufawl grogna tout en montant les haut escaliers de pierres menant à la partie supérieure de la forteresse. Ses lombaires commençaient à le faire souffrir signe que le printemps et son humidité n'allait pas tarder à faire leur apparition. Il traversa le couloir principal menant à son appartement quand il aperçut la porte de ceux du Roi ouverte. Il s'approcha pour découvrir son Seigneur, assis à son bureau, penché sur de gros ouvrages. Le Roi avait un air soucieux qui força Rhufawl à frapper à la porte.

Aelred Mézérhían releva brusquement la tête en sursautant. Son visage fut marqué par le soulagement quand il reconnu son commandant.

- Entre Rhufawl, l'invita-t-il en se laissant retomber sur le dossier de son fauteuil

Le commandant s’exécuta et s'approcha du bureau recouvert de livre et de parchemins.

- Vous lisez pour vous distraire ? demanda-t-il en jetant un regard mauvais aux ouvrages.

Il savait que c'était faux vu l'air soucieux qui barrait les traits de son Roi mais s'était une façon pour lui d'engager la conversation.

- Si seulement mon ami, soupira Aelred. Si seulement...

Rhufawl serra les dents en comprenant qu'il ne s'était pas trompé. Le Roi était perturbé et il fallait qu'il se confie s'il ne voulait pas que ça le ronge. Aelred avait bien trop souvent tendance à garder ses inquiétudes pour lui et un jour sa santé en pâtirait.

- Comme tu peux le voir je suis loin de me divertir, grogna son Seigneur en lui montrant les parchemins d'un geste désinvolte de la main

Rhufawl se pencha sur les écrits mais ils étaient rédigé en runes anciennes et il retint un grognement.

- Je ne lis pas bien les runes majesté, lui rappela-t-il d'un ton plus sec qu'il ne l’aurait voulu.

Il avait passé sa plus tendre enfance à l'entraînement au combat et le reste de sa vie en croisades, guerres et à la formation des nouveau soldats. Aelred lui avait inculqué les bases de l’écriture et de la lecture de la langue commune mais pas les runes des anciens temps.

- Ce sont les contrats de mariage des derniers Rois, soupira Aelred en tournant une page de parchemin vieilli d'un air affligé
- Des contrats de mariage, répéta Rhufawl qui ne s'attendait pas à ça
- Oui ils sont rédigé par les mariés et le Laärki, expliqua le Roi en tournant à nouveau les pages poussiéreuses. On y retrouve ceux de mon grand père et de ma grand mère ainsi que des rois de Jadis et le dernier que tu vois est le mien et celui de Cairistoria. 

Sa voix s'était brisée en prononçant le nom de sa défunte épouse et Rhufawl lui même sentit son cœur se serrer. Un instant, il se demanda pourquoi le Roi se replongeait dans ses souvenirs heureux qui lui faisait plus de mal qu’autre chose quand dans un éclair de compréhension il saisit.

- Vous avez accepté, souffla-t-il abasourdi
- Le message est parti ce matin, lui confirma Aelred

Le Roi aurait pu le gifler qu'il aurait éprouvé pareille sensation. Il n'arrivait pas à croire qu'Aelred ne l'aie pas plus consulté avant de prendre une telle décision. Certes ils avaient plusieurs fois abordé le sujet et Rhufawl lui même avait du finir par avoué qu'il n'y avait pas vraiment d'autres solutions mais de la à ce que le message soit déjà en route.

- Vous avez prit votre décision sans..., commença-t-il
- Une décision ?!  le coupa le Roi en se levant brusquement de son siège. Tu appelles ça une décision ?

Rhufawl se redressa devant la colère de son Roi. Il allait enfin savoir tout ce qu'Aelred avait sur le cœur. Il était comme sa fille, il gardait tout pour lui jusqu'à l'explosion.

- J’appelle ça avoir le couteau sous la gorge,  continua Aelred

Rhufawl réprima un grognement de désaccord. Cependant quelqu'un devait lui dire ces quatre vérité et il était le seul à pouvoir se le permettre.

- Le Seigneur Peràn vous à sa botte, lâcha-t-il

Il vit le Roi se retourner vivement vers lui et lui jeter un regard noir. Personne d'autre n'aurait oser lui parler comme il venait de le faire. Aelred était un bon roi, aimable avec ses sujets mais il attachait une importance au respect. Cependant Rhufawl en plus d’être le commandant de son armée et son second était aussi son ami.

- Je n'ai pas le choix, soupira le Roi, la voix éraillée par l’émotion

Rhufawl n'était pas d'accord sur ce point mais il décida de se taire pour l'instant

- Les hommes de Manahàxar tentent de forcer les frontières sur toute la longueur des montagnes. Ses projets sont clairs.
- Et nous avons une armée ! grogna Rhufawl qui cette fois ne pouvait retenir ces propos. Des centaines d'hommes et de chevaliers prêts à défendre vos terres et ce que vous représentez pour eux.
- Elle ne feras pas le poids face à la sauvagerie des hommes de Manahàxar, soupira le Roi en secouant doucement la tête
- Le seigneur Peràn vous doit allégeance, lui rappela Rhufawl

Il abhorrait le Seigneur du Cyriatàn. La famille Peràn régnait sur les terres du Nord depuis des générations. Ils s'étaient ralliés avec méfiance à Ezorath Mézérhían lors de la défense des terres communes mais ils avaient fini par prêter serment d’allégeance au nouveau souverain et ses armées se devaient de défendre les terres de Mézérhían.

- La famille Peràn se dissociera volontiers de mon Royaume pour rallier Manahàxar si l'offre est plus alléchante, grommela Aelred en grimaçant
- Vous avez onze autres provinces à vos ordre, insista vivement Rhufawl
- Et je ne veux pas perdre tout ses hommes au combat alors qu'un mariage arrangerait les choses, grommela Aelred.

Rhufawl redressa la tête tout en soupirant. Voila ce qu'il trouvait problématique chez son Roi. C’était autant une qualité comme souverain qu'un défaut en temps que chef des armées. Il ne voulait sacrifier personne. Aelred Mézérhían adorait son peuple et veillait à ce que tout le monde puisse vivre correctement. Mais pour défendre un royaume il fallait se battre et sacrifier des vies humaines. Rhufawl lui même était prêt à donner sa vie pour son Roi comme il avait toujours été prêt à le faire depuis qu'il avait prononcer ses vœux de chevalier.

- Si je n'épouse pas sa fille le seigneur Peràn offrira ses troupes à l'ennemi.  Ses hommes ne sont loyal qu'a leur Seigneur et pas à moi. S'il leur ordonne de rejoindre Manahàxar l'Ennorath et l'Handor tomberont et le royaume sera amputé du haut de la rivière Rijeikaïn

Cette fois Rhufawl ne put rester immobile. Il se mit à marcher le long de la la pièce sous le regard de son souverain. Il cherchait une solution, retournant la situation dans sa tête et enchaînant les multiples combinaisons possibles mais le Roi avait raison, amputé de trois de ses provinces le royaume tomberait. Rhufawl continuait sa marche inutile le long de la pièce quand la main de son Roi se posa sur son épaule pour l'arrêter.

- Si je peux éviter des morts inutiles en épousant cette femme, commença Aelred d'une voix brisée
- Mais vous ne l'aimez pas ! protesta le commandant.

Il savait depuis le premier jours ou ils l'avaient tout deux rencontré qu'Aelred Mézérhían était tombé amoureux de Cairistoria. Quand son père avait arrangé le mariage, Aelred était aux anges. Il avait eu la chance de monter sur le trône en compagnie de la femme qui occupait son cœur et Rhufawl en était sur c'était ce qui avait fait de lui un Roi juste.

Aelred laissa échapper un petit rire amer

- La plupart des mariages ne sont pas des mariages d'amour, lui rappela le Roi
- Mais...., commença Rhufawl bien qu'il ne sache pas vraiment quoi dire
- Non Adorn, le coupa le Roi. Je ne le fais pas de bon cœur et j'y ai longuement réfléchi.

Rhufawl baisa la tête fixant le bout de ses bottes de cuir comme si elles allaient lui fournir une solution miraculeuse.

- Il n'y a pas d'autre alternatives, conclu Aelred en se détournant pour retourner vers la table ou s'empilaient toujours les contrats de mariage.
- Très bien, souffla le commandant en tournant son regard vers la fenêtre ou la pleine lune brillait
- Bédélia Peràn arrivera au château dans deux lunes et nous nous marieront rapidement, lui apprit Aelred qui avait surprit son regard.

Rhufawl fut étonné que les choses s'organisent si rapidement. Mais il comprenait que le Roi ne souhaite pas traîner maintenant que sa décision était prise.

- Il y a encore un sujet épineux a régler.. dit-il doucement.
- Teagan......, souffla Aelred en comprenant aussitôt où il venait en venir.

Le Roi poussa un long soupir tout en passant sa main sur son visage. Il était bien conscient des difficultés qu'il allait rencontrer.

- Elle ne l’accepteras jamais, dit-il bien que pour tout les deux c'était une évidence qu'il n'avaient pas vraiment besoin de formuler.
- Je crois que ça va être..... compliqué, acquiesça Rhufawl. Mais il faut quand même la mettre au courant rapidement
- Que de joyeuse perspectives à venir, laissa échapper Aelred d'un ton amer.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: December 6th, 2016 06:10 pm (UTC)

Et ouais...
L'annonce va être très très rude...

Je sens que Teagan va être insupportable à ce sujet dans le genre gamine gâtée qui ne veut pas de son statut de princesse mais qui profite des avantages de ce dernier, mais pour elle, de son point de vue ce sera certainement une vraie souffrance et quelque chose de très dure à encaisser.

Ca va vraiment être dur pour eux...
En même temps... Elle est princesse, et aussi dur que ce soit, il va bien falloir qu'un jour ou l'autre elle accepte les devoirs qui vont avec ça... Parce que normalement elle va quand même succéder à terme à son père et à son âge elle devrait quand même se préoccuper un peu plus des devoirs d'un chef d'état et commencer à apprendre.

Mais les récents textes sont bien parce qu'ils permettent de comprendre pourquoi elle réagit comme elle le fait et pourquoi son père le lui permet =)

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: December 7th, 2016 06:17 pm (UTC)

Oui l annonce va etre un choc


Apres je n aime pas le terme gamine gatee car teagan deteste vraiment tout le cote princesse elle ny trouve aucun avantage hormis peut etre un lit chaud et trois repas par jour. Elle destes l enseignement le protocole les responsabilite et son statut. De plus pour la menager personne ne lui a rien dit de son avenir et des responsabilite qui vont lui incomber. Alors elle est plutot trop innocente pour son age plutot que gatee.


Pour ce qui es de ses responsabilite elle va ouvrir lzs yeux petit a petit mais elle reagit a l instinct et est guidee par sa colere. Ca risque de vraiment mal passer

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: December 10th, 2016 11:45 pm (UTC)

Je sais bien que tu n'aimes pas ce terme :p
Mais c'est celui qui se rapproche le plus de ce que j'essaie d'exprimer et en soit, c'est quand même ce qu'elle est dans le sens où c'est ce que son père fait d'elle en agissant comme il le fait, et ce n'est pas du tout de la faute de Téa.

Je sais qu'elle n'aime pas son statut de princesse, mais à son âge elle devrait quand même prendre conscience de certain aspect de la situation, ce n'est parce qu'on ne lui a pas dit qu'elle aurait des responsabilités qu'elle ne peut pas le deviner par elle-même, elle est fille de roi, c'est "juste" une évidence, surtout que c'est un pays où le pouvoir se transmet dans la lignée d'après ce qui a été dit. En revanche elle s'aveugle clairement et refuse complètement d'y réfléchir, ce que d'ailleurs je ne critique pas du tout, ça se comprends comme réaction.

En revanche son père a, à mon avis, fait une belle connerie, même si je comprends qu'il est désemparée et ne sait plus comment faire.

Mais il aurait du lui apprendre tout ça au lieu de l'en "protéger", il met quand même le royaume en danger en faisant ça, mais surtout, il va faire beaucoup de mal à Téa quand il se retrouvera obligé de la contraindre à accepter un rôle et des responsabilité dont elle ne veut pas.

En plus, vu le caractère de Téa qui justement n'est pas du tout celui d'une princesse imbue d'elle-même, je suis sûre qu'il aurait pu l'intéresser à certains aspect des devoirs d'un roi, tels que protéger, s'assurer que la justice soit appliquée avec justesse et ce genre de chose. Je suis sûre que Téa ne laisserait pas passer des injustices si on lui donner le moyen d'y faire quelque chose.

En plus ça l'occuperait et lui ferait rencontrer des gens au lieu de la laisser s'isoler complètement des autres, et tout ça sans l'enfermer pour autant :p

3 Read Comments